Logement sociaux

Logement sociaux

Identifiée par les services de l’Etat comme commune carencée en logements sociaux, Villeneuve-lès-Béziers s’est lancée depuis 4 ans dans un vaste programme de mise en conformité de ses obligations liées à la loi SRU qui prévoit désormais au moins 25% de logements sociaux.

Avec l’appui des promoteurs et des bailleurs sociaux, au premier rang desquels l’office communautaire Béziers Méditerranée Habitat, plusieurs programmes voient le jour :

  • Résidence « Vilanova », située à l’angle de la rue des gloriettes et de la rue de l’alizé : 14 logements locatifs sociaux (Patrimoine SA Languedocienne) livrés dans les toutes prochaines semaines
  • Résidence « La viguerie », située ancien chemin de Pézenas : 31 logements locatifs sociaux (Promologis) dont les travaux doivent démarrer au second trimestre 2019
  • Résidence « La garrigue », située en angle de la rue du romarin et de la rue Saurel : 81 logements locatifs sociaux (Béziers Méditerranée Habitat). Après deux ans de blocage en raison d’un recours contentieux qui vient d’être rejeté par le tribunal administratif de Montpellier, les travaux devraient pouvoir démarrer au second trimestre 2019
  • Résidence « Bastida Frascatti », située sur les terrains « broc en vrac » sur l’avenue Bérégovoy : 58 logements locatifs sociaux (Béziers Méditerranée Habitat). Le permis de construire a été délivré fin décembre 2018.
  • Un programme, situé en angle de l’avenue Bérégovoy et du chemin Saint-Michel : 35 logements locatifs sociaux (Promologis). Les terrains ont été achetés par l’EPF Occitanie à cet effet. Etudes en cours.
  • Un programme, situé rue de l’acropole : 60 logements locatifs sociaux (Béziers Méditerranée Habitat). Etudes en cours.
  • Un programme, chemin des clapiès : 98 logements locatifs sociaux (Béziers Méditerranée Habitat). Etudes en cours.

Jean-Paul GALONNIER, Maire de Villeneuve-lès-Béziers et Gérard ABELLA, Président de l’office Béziers Méditerranée Habitat, étaient réunis cette semaine pour un point d’étape de ces différents projets d’aménagement.

Gérard ABELLA se félicite de l’accompagnement de l’office communautaire aux projets villeneuvois qui permet d’apporter une offre complémentaire en logements de qualité, de manière concertée et organisée dans le temps. « Il ne s’agit pas de construire, en bloc, tout et n’importe comment » précise Gérard ABELLA « l’analyse des besoins de la population, les contraintes techniques de la commune, les équilibres financiers sont à prendre en compte ».

A cette occasion, Jean-Paul GALONNIER a pu rappeler le coût important des pénalités versées par la commune en raison de son manque de logements sociaux et la nécessité de parvenir progressivement à rétablir la situation dans un schéma d’ensemble, cohérent. « Les promoteurs immobiliers, les bailleurs sociaux dont l’office communautaire principalement, et depuis peu, l’EPF Occitanie, sont présents en appui de la commune et c’est important car il ne s’agit de pas de lancer des ZAC mais bien des programmes précis ».

Fermer le menu